Journal de lutte, 15 mai 2018

Situation à Nantes

SNCF : reprise perturbée après une séquence de grève très suivie

Si la technique de la grève perlée n’a pas encore fait ses preuves, elle a au moins d’avantage de coûter cher à la SNCF: certaines estimations font état de 300 millions d’euros1 mais comme elles émanent de la direction, elles sont à prendre avec précaution. De plus, la reprise est compliquée; la grève a toujours des impacts avant et après les dates prévues; enfin, la charge est un peu plus supportable pour les grévistes.

De son côté, SUD Rails Centraux annonce sur sa page facebook un écart de près de 5 points entre les chiffres de la SNCF et la réalité: quasiment 32.5% de grévistes au lieu du chiffre de 27.5% annoncé par la direction.

Le premier ministre s’acharne à diffuser ses mensonges, et notamment celui selon lequel il n’est pas prévu de privatiser la SNCF. Sur ce sujet, soit il trompe les travailleurs, parce que l’intention du gouvernement est la privatisation totale de l’économie, soit il trompe la bourgeoisie, parce que c’est elle qui l’a placé au pouvoir, précisément pour réaliser ces privatisations dont elle tirera tout le profit.

Pendant ce temps, les syndicats organisent un référendum interne à la SNCF pour démontrer le soutien massif des cheminots. Voyant arriver le résultat, le patron commence à dire que les travailleurs ne peuvent rien avoir à dire, que c’est le parlement « élu » qui décide.

Manifestation des hospitaliers

Comme l’annonçait le site Infimiers.com dans un article hier relayant un communiqué de la Fédération SUD Santé Sociaux2, les infirmiers avaient prévu d’organiser une « marée blanche » cet après-midi à Paris. La manifestation a eu du succès, puisqu’elle a même réussi à bloquer les Champs Élysées3 et a même paralysé le centre-ville de Saint-Denis de la Réunion4.

En effet, après avoir affirmé en avril dernier, lors d’une interview très médiatisée, qu’il n’y aurait pas de réduction de budget supplémentaire, le bonimenteur de l’Élysée a été rapidement démenti par un plan prévoyant près de 1.2 milliards d’euros d’économie. et le tout, bien sur, sur la masse salariale.

La fédération SUD appelle donc à participer massivement aux prochaines mobilisations interprofessionnelles.

Précaires de l’université du Mirail

Le Collectif des travailleurs et travailleuses précaires du Mirail, rassemblant des personnels administratifs et des enseignants non titulaires proteste contre l’administrateur provisoire, Richard Laganier, qui «bloque les paiements»5.

Toujours prompts à dénoncer le moindre graffiti sur les façades des facultés – et déjà nettement moins quand il s’agit des dégradations commises par les forces de l’ordre lors de leurs interventions illégitimes – on voit bien que les institutions sont les premiers, en lésinant sur des moyens pourtant indispensables, à réaliser une véritable destruction, lente et sournoise, du service public d’enseignement.

Les mêmes comportements sont observés dans le secondaire : de nombreux collèges manquent de professeurs. Lorsque les parents se plaignent, ils sont baladés de la direction à l’académie, de l’académie au rectorat, et quand l’administration a épuiser toutes ses ressources pour gagner le maximum de temps, elle finit par prendre un professeur ou deux dans un autre collège pour faire le remplacement, et l’histoire recommence dans le collège suivant.

Le recrutement est difficile, car malgré des conditions qu’on nous raconte être paradisiaques (des vacances incessantes, peu d’heure de travail, etc.) la réalité est la même que pour les personnels de l’université: salaires faibles, paiement irréguliers, conditions de travail déplorables.

  1. https://www.20minutes.fr/societe/2269051-20180511-sncf-greve-va-couter-probablement-plus-300-millions-euros
  2. Communiqué SUD : https://toute-la.veille-acteurs-sante.fr/97143/austerite-a-lhopital-public-les-promesses-en-chocolat-du-president-communique/
  3. Blocage des champs élysées : http://www.leparisien.fr/societe/les-champs-elysees-brievement-bloques-par-les-personnels-hospitaliers-15-05-2018-7717080.php
  4. Infos de la Réunion : https://www.zinfos974.com/Manifestation-des-hospitaliers-Le-centre-ville-de-St-Denis-paralyse_a127683.html
  5. https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/haute-garonne/toulouse/toulouse-precaires-universite-jean-jaures-ne-veulent-plus-travailler-etre-payes-1475671.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *