Journal de lutte, 28 mai 2018

Grèves des postiers dans les Hauts de Seine depuis deux mois

La grève reconductible des postiers dans le 92 a bientôt deux mois; la revendication porte principalement sur la réintégration de Gael Quirante, syndicaliste licencié en dépit de l’avis contraire de l’inspection du travail, à cause de l’intervention de la ministre qui a ainsi publiquement désavoué ses propres services, afin de satisfaire l’envie de revanche de la direction de la Poste.

Hier soir, la page facebook du syndicat Sud Postiers du 92 a relayé un discours de Gaël; la vidéo est visible ici : https://www.facebook.com/1859461984373682/videos/vb.1859461984373682/2033899956929883/?type=2&theater

Ce discours est très intéressant, il montre la nécessité de la solidarité, l’impact et l’utilité des grèves reconductibles, et met en exergue la frilosité des directions syndicales qui rechignent à appeler à la grève générale.

Grève SNCF : nouvel épisode lundi et mardi

Le nombre de gréviste se maintient, et chaque jour apporte son lot de supports qui permettront de faire durer la grève et augmenter son impact; à Toulouse, un concert de soutien est organisé ce lundi soir au Bikini, avec des prises de paroles et des débats prévus1.

D’autre part, des impacts sont à prévoir avec l’arrivée des examens de fin d’année, et notamment du bac; le mouvement étant prévu au moins jusque fin juin, la tension devrait monter aux approches des épreuves2.

De son côté, la direction, par la voix de Guillaume Pepy, pleurniche sur l’éventualité de « mordre » sur les grandes vacances des français – la plupart ne peuvent pas en prendre, mais ça lui est bien égal. Il tente également de semer la division en affirmant que les syndicats réformistes seraient d’accord pour « sortir du conflit ».

Assemblée Générale Interpro le 29 mai 2018

Action des lycéens à Toulouse

Ce matin au lycée des Arènes à Toulouse, la Coordination Unitaire Lycéenne de Toulouse a continué le blocage et a pu décider de la poursuite du mouvement grâce à un vote en AG.

Même si l’AG n’a pas décidé de continuer aux Arènes, le vote en faveur du blocage a été décidé à celui de Jolimont; une action au rectorat de Toulouse a été décidée; le mouvement a pu recevoir le renfort d’étudiants venus du Mirail et de Paul Sabatier.

  1. https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/haute-garonne/toulouse/greve-sncf-concert-soutien-aux-cheminots-au-bikini-toulouse-1483217.html
  2. http://www.francesoir.fr/societe-transport/greve-sncf-juin-2018-quel-impact-sur-les-epreuves-du-bac-brevet-cap-bep-calendrier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *