Coin lecture

Issue de nos lectures personnelles, la liste d’ouvrages ci-après rassemble aussi bien des ouvrages célèbres que d’autres plus discrets, de la théorie politique aussi bien que des travaux de sciences sociales, des lectures courtes et légères qui côtoient d’imposants et difficiles pavés, etc. Les thématiques abordées sont évidemment plurielles, même si l’on décèle aisément une surreprésentation de la géographie et de l’écologie politique (au sens large) – qui correspond aux billets de blog habituels que vous retrouverez sur Perspectives Printanières.  Cette répartition thématique n’est évidemment pas figée, les liens entre l’enjeu écologique et nombre d’autres questions politiques viendront probablement diversifier les sujets relayés ici.

Une partie des ouvrages fait (ou fera – n’hésitez pas à nous faire vos suggestions) l’objet de commentaires dans des billets dédiés – les références des ouvrages commentés seront rendues cliquables. Ces recensions ne sont pas normées : de longueurs variables, certaines prennent la forme très classique d’une fiche de lecture plus ou moins exhaustive tandis que d’autres insisteront sur des éléments plus précis d’un ouvrage, pour stimuler la réflexion politique. Ces commentaires permettront notamment de rappeler que nous ne partageons pas nécessairement le propos de chacun des ouvrages proposés. Au contraire, nous serons parfois en profond désaccord avec des livres proposés, mais qui comptent dans le paysage intellectuel des thématiques abordées sur Perspectives Printanières (nous tenterons de faire des commentaires sur ces textes controversés).

Pour toutes vos suggestions de lecture, n’hésitez à pas à nous écrire à cette adresse : twoinou@protonmail.com

Recommandations de lecture

Serge AUDIER, La société écologique et ses ennemis. Une histoire alternative de l’émancipation, La Découverte, 2017.

Serge AUDIER, L’âge productiviste. Hégémonie prométhéenne, brèches et alternatives écologiques, La Découverte, 2019.

Stefan C. AYKUT, Climatiser le monde, Quae, 2020.

Anna BEDNIK, Extractivisme. Exploitation industrielle de la nature : logiques, conséquences, résistances, Le passager clandestin, 2016.

Philippe BIHOUIX, L’âge des low tech. Vers une civilisation techniquement soutenable, Seuil, 2014.

Guillaume BLANC, Elise DEMEULENAERE et Wolf FEUERHAHN, Humanités environnementales. Enquêtes et contre-enquêtes, Publications de la Sorbonne, 2017.

Guillaume BLANC, Une histoire environnementale de la nation. Regards croisés sur les parcs nationaux du Canada, d’Éthiopie et de France, Publications de la Sorbonne, 2015.

Christophe BONNEUIL et Jean-Baptiste FRESSOZ, L’événement Anthropocène. La Terre, l’histoire et nous, Seuil, 2016 (2013).

Murray BOOKCHIN, Qu’est-ce que l’écologie sociale ?, Atelier de création libertaire, 1989. Traduction française du premier chapitre de The Ecology of Freedom (1982).

Soraya BOUDIA et Nathalie JAS, Gouverner un monde toxique, Quae, 2019.

Aurélien BOUTAUD et Natacha GONDRAN, Les limites planétaires, La Découverte, 2020.

Claude CALAME, Avenir de la planète et urgence climatique. Au-delà de l’opposition nature/culture, Lignes, 2015.

Johann CHAPOUTOT, Libres d’obéir.  Le management, du nazisme à aujourd’hui, Gallimard, 2020.

Pierre CHARBONNIER, Abondance et liberté. Une histoire environnementale des idées politiques, La Découverte, 2020.

Éric CHARMES, La revanche des villages. Essai sur le France périurbaine, Seuil, 2019.

Denis CHARTIER et Estienne RODARY (dir.), Manifeste pour une géographie environnementale, Presses de Sciences Po, 2016.

Armelle CHOPLIN et Olivier PLIEZ, La mondialisation des pauvres. Loin de Wall Street et de Davos, 2018.

Benoît COQUARD, Ceux qui restent. Faire sa vie dans les campagnes en déclin, La Découverte, 2019.

William CRONON, Nature et récits. Essais d’histoire environnementale, Dehors, 2016. Recueil d’articles traduits.

Sébastien DALGALARRONDO et Tristan FOURNIER, L’utopie sauvage. Enquête sur notre irrépressible besoin de nature, Les arênes, 2020.

Gaspard D’ALLENS, Main basse sur nos forêts, Seuil/Reporterre, 2019.

Lorrain DASTON, Against Nature, MIT Press, 2019.

Mike DAVIS, Le pire des mondes possibles. De l’explosion urbaine au bidonville global, La Découverte, 2006. Traduction française de Planet of Slums (2006).

Philippe DESCOLA, L’écologie des autres. L’anthropologie et la question de la nature, Quae, 2010.

Désobéissance Écolo Paris, Écologie sans transition, Divergences, 2020.

Renaud DUTERME, Petit manuel pour une géographie de combat, La Découverte, 2020.

Arturo ESCOBAR, Sentir-penser avec la Terre. Une écologie au-delà de l’Occident, Seuil, 2018.

Frantz FANON, Peau noire, masques blancs, 1952.

Romain FELLI, La grande adaptation. Climat, capitalisme et catastrophe, Seuil, 2016.

Malcom FERDINAND, Une écologie décoloniale. Penser l’écologie depuis le monde caribéen, Seuil, 2019.

Tim FORSYTH, Critical Political Ecology : The Politics of Environmental Science, Routledge, 2003.

Frédéric GRABER et Fabien LOCHER (dir.), Posséder la nature. Environnement et propriété dans l’histoire,  Amsterdam, 2018. Traduction d’articles d’universitaires anglophones (Cronon, Peluso, Neumann, etc).

Emilie HACHE (coord.), Reclaim. Recueil de textes écoféministes, Cambourakis, 2016.

Stuart HALL, Race, ethnicité, nation. Le triangle fatal, Amsterdam, 2019.

David HARVEY, Géographie de la domination. Capitalisme et production de l’espace, Amsterdam, 2008. Traduction d’extraits de Spaces of Capital (2001).

Jean JACOB, Histoire de l’écologie politique, Albin Michel, 1999.

François JARRIGE, Technocritiques. Du refus des machines à la contestation des technosciences, La Découverte, 2014.

Razmig KEUCHEYAN, La nature est un champ de bataille. Essai d’écologie politique, La Découverte, 2014.

Bernard LAHIRE, Dans les plis singuliers du social. Individus, institutions, socialisations, La Découverte, 2013.

Lydie LAIGLE et Sophie MOREAU, Justice et environnement. Les citoyens interpellent le politique, Infolio, 2018.

Bruno LATOUR, Nous n’avons jamais été modernes. Essai d’anthropologie symétrique, La Découverte, 1991.

Pierre MADELIN, Après le capitalisme. Essai d’écologie politique, Écosociété, 2016.

Michel MAGNY, Aux racines de l’Anthropocène. Une crise de la nature reflet d’une crise de l’homme, Editions Le Bord de l’Eau, 2019.

Andreas MALM, The Progress of this Storm. Nature and Society in a Warming World, Verso, 2017.

Andreas MALM, L’anthropocène contre l’histoire. Le réchauffement climatique à l’ère du capital, La fabrique, 2017.

Virginie MARIS, Nature à vendre. Les limites des services écosystémiques, Quae, 2014.

Virginie MARIS, La part sauvage du monde. Penser la nature dans l’Anthropocène, Seuil, 2018.

Sarah MAZOUZ, Race, Anamosa, 2020.

Achille MBEMBE, De la postcolonie. Essai sur l’imagination politique dans l’Afrique contemporaine, Karthala, 2000.

Albert MEMMI, Portrait du colonisé, précédé du portrait du colonisateur, 1957.

Albert MEMMI, L’homme dominé, 1968.

Aurélia MICHEL, Un monde en nègre et blanc. Enquête historique sur l’ordre racial, Points, 2020.

Timothy MITCHELL, Carbon democracy. Le pouvoir politique à l’ère du pétrole, La Découverte, 2013. Version anglophone parue en 2011.

Timothy MORTON, La pensée écologique, Zulma Essais, 2019. Traduction d’une publication anglophone de 2010.

Antonin POTTIER, Comment les économistes réchauffent la planète, Seuil, 2016.

Claude RAFFESTIN, Pour une géographie du pouvoir, 2019 (1980).

Estienne RODARY, L’apartheid et l’animal. Vers une politique de la connectivité, Wildproject, 2019.

Dimitri ROUSSOPOULOS, L’écologie politique. Au-delà de l’environnementalisme, Écosociété, 2018. Texte original paru en 1993.

Arnaud SAINT-MARTIN, Science, Anamosa, 2020.

Simon SPRINGER, Pour une géographie anarchiste, Lux, 2018.

Isabelle STENGERS, Sciences et pouvoirs. La démocratie face à la technoscience, La Découverte, 2002.

Isabelle STENGERS, L’invention des sciences modernes, 1994.

Daniel TANURO, L’impossible capitalisme vert, La Découverte, 2010.

Sarah VANUXEM, La propriété de la Terre, Wildproject, 2018.

Joel WAINWRIGHT et Geoff MANN, Climate Leviathan: A Political Theory of Our Planetary Future, Verso, 2018.

Kerry WHITESIDE, Divided Natures. French Contributions to Political Ecology, MIT Press, 2002.